BIOGRAPHIE

Thierry Maillard est un aventurier de la musique que Michel Petrucciani n'avait pas manqué de repérer très tôt. Pianiste, compositeur, arrangeur, c'est à 8 ans qu’il commence la musique. A 14 ans, il entre à l'Ecole Normale de Musique de Paris, en classe d'harmonie, contrepoint, de piano et d'accordéon, et obtient son diplôme d'enseignement à 17 ans.Compositeur et orchestrateur acharné, il a ainsi enregistré 13 albums en tant que leader. De formation classique, il découvrira rapidement le jazz et sa liberté d'expression à la fin de ses études. Dès lors, il dévoilera un nouveau genre musical empreint de son vécu, de ses rencontres, où se mêle harmonieusement écriture classique, jazz et musiques du monde.

On le découvre pour la première fois en 1998, avec son premier album « Paris-New York » enregistré à New York, avec Dennis Chambers à la batterie et John Pattucci à la basse, sous le label Verve Emarcy.

 

Musicien passionné, il collabore avec de grands noms du jazz tels que Biréli Lagrène, Dennis Chambers, John Pattucci, Chris Minh Doky, Bobby Shew, Michel Portal, André Ceccarelli, Bernard Lubat, Didier Lockwood, Dominique Di Piazza, Matthew Garrison…

Son amour pour les cordes et l'orchestration le conduiront naturellement à associer au jeu du trio jazz celui des cordes, et ce à 3 reprises. Evidence et but ultime pour Thierry Maillard, collaborer avec un orchestre philharmonique au complet ! Ce fût chose faite en avril 2015 avec l’Orchestre Philharmonique de Prague.

Musicien et compositeur sans limite ni frontière, Thierry Maillard n’a pas peur des changements de cap musicaux radicaux. Il navigue ainsi du jeu grandiose entre orchestre classique, trio et piano solo.

 

En 2017 l’album Alone en piano solo : un hommage vibrant à trois géants : Brassens, Brel, Ferré.

En 2018, il réalise un rève et forme le Thierry Maillard Big Band et produit l'album "Pursuit of Happiness". Pour 2020, un second album du Big Band est à venir... 

Ils en parlent…

D'une beauté presque insupportable … Cet album est une belle agonie. C'est déchirant. C'est exquis. Même l'ouverture des cordes avant que le trio ne les rejoigne est une ravissante introduction. Je ne m'étais pas préparé à cela. Même après l'avoir écouté 15-20 fois je ne suis toujours pas prêt mais la seule chose plus douloureuse que d'entendre cet album éblouissant d'émotions... serait de ne jamais l'entendre.

 

Travis Rogers à propos de "The Alchemist"

JazzTimes (America's Jazz Magazine)

En ballade... C'est le type de voyage auquel convie la musique de Thierry Maillard. Avec lui, c'est un peu comme trouver la lune au coin de la rue. Il faut juste accepter de soulever le voile sur des objets qu'on ne regardait plus. Ivoire et ébène, le noir et blanc du clavier livre une authentique vision « au trait », comme disent les graphistes. Ballade aussi que l'équipée avec Jérôme Regard et Laurent Robin. On croit avoir affaire à un triangle et tout se passe en rondeurs, en sinuosités, en rebonds. La musique y serpente, batifole comme un ruisseau dans un pré au soleil. Coule là le bonheur des choses simples et le plaisir de sentir la sève de mélodies qui dansent.

Alex Dutilh

France Musique

Voici un double album au sens littéral : deux disques en un, dont chacun possède une identitée bien affirmée. Immédiatement séduisante, la musique de Thierry Maillard fait montre d'une belle sensibilité harmonique et mélodique. Il ne cherche pas à jouer les émules de Bill Evans, Wynton Kelly ou Herbie Hancock, au contraire. Il explore la musique d'une manière toute personnelle où la recherche rythmique est au premier plan avec un riche dialogue entre deux mains parfaitement indépendantes...

Pascal Rozat, à propos de l'album "Behind the Mirror"

Jazz Magazine

Thierry Maillard est un des pianistes français les plus talentueux. « Behind The Mirror » contribuera à sa notoriété car il ouvre de nouveaux horizons aux thèmes dont la richesse est perpétuellement à redécouvrir. Il n'est pas si facile d'être à la fois original et fidèle, et il nous offre une nouvelle preuve de son intelligence. Entre autres…

Michel Arcens

Citizen Jazz

Thierry Maillard réalise un rêve d'enfant. Le plaisir de jouer que l'on perçoit tout au long de cet album, met en lumière un talent arrivé à maturité. Enregistré à New York quasiment en prise directe, ce disque préserve cette spontanéité si appréciable dans le live. Dennis Chambers (batteur de John Scofield, George Clinton, Mike Stern, John McLaughlin...) et John Patitucci (bassiste de Dave Liebman, Diane Schuur, Dizzy Gillepsie, Chick Corea...) ne se sont pas contentés de faire les sideman. Ici, ils apportent leur caractère et leur coeur. Chambers canalise sa puissance pour broder un tempo de dentelle et l'aisance avec laquelle Patitucci passe de la basse électrique à la contrebasse est superbe et délivre, à l'archet, une grande vérité. Si Thierry Maillard s'entend à merveille avec les deux virtuoses, c'est parce qu'il partage avec eux la gourmandise de l'énergie et du rythme. Sa richesse musicale et sa curiosité luxuriante l'ont conduit à signer un album original, qui sait trouver sa place entre un héritage afro-américain et une culture européenne, subtilement combinés...

Fara C. à propos de l'album "Paris-New York"

Jazz Magazine

Les titres de « Notre Histoire » sont le reflet d'un son unique et magique, où la qualité de l'écoute est digne d'un disque classique. Toute l'émotion est dans le dialogue entre le piano et les cordes qui imprègnent l'auditeur dès les premières notes de la couleur mélancolique du disque. Ces couleurs qui se mêlent dans les toiles que peint Thierry Maillard sont neuves, foisonnantes et inspirées...

Midi Libre à propos de "Notre Histoire"

Thierry Maillard est de ces musiciens qui osent. Oser, en musique comme ailleurs, ne va pas de soi, c'est se remettre en cause, alors que la tendance générale est de choisir plutôt la pente douce que les sentiers escarpés. Après des enregistrements tous très différents, Thierry Maillard montre qu'il n'est pas l'homme d'une seule piste, il a besoin de déjouer pour mieux jouer. Finalement, ce que l'on préfère chez les musiciens de jazz, c'est lorsqu'ils sont avant tout d'incorrigibles joueurs...

Renaud Czarnes

Les Echos

Ce second opus en solo fait jaillir le son limpide et gracieux du piano de Thierry Maillard. Il nous emmène en ballade, tantôt mélancolique, tantôt douce, tendre et vive... Les compositions sont saisissantes et donnent un aperçu du talent incontestable de Thierry Maillard...

Jazz Hot à propos de "Time's Color"

Thierry Maillard, avec une certaine audace, a commencé sa carrière discographique en compagnie de John Pattitucci et de Dennis Chambers et son premier disque « Paris - New York » mettait déjà en évidence son étonnante maturité face à ces professionnels du jazz outre-Atlantique. Depuis, il ne cesse de démontrer son étonnante virtuosité...

 

Pierre Dulieu

Jazz en France

Au confluent du jazz et de la musique classique, les compositions de Thierry Maillard ménagent à chaque instrument un espace bien défini. Cet équilibre confère sa cohérence musicale, où se font jour ça et là, des influences diverses. Les qualités de ce musicien qui, album après album affirme une personnalité attachante, sont indéniables...

Jacques Aboucaya

Jazz Magazine

Comme si Thierry Maillard voulait jouer « avec le poids de son âme », son album est grandiose ! Il s'impose comme un pianiste du superlatif qui pénètre bien plus profondément que la surface simplement brillante des productions occasionnelles, et réussit de façon extraordinaire à rallier derrière lui deux stars américaines comme Chambers et Patitucci. A écouter et à suivre de près...

Jorg Konrad, à propos de "Paris-New York"

Jazz Podium

Le jeu de Thierry Maillard affirme avec éclat une personnalité musicale alliant la finesse et la puissance d'expression, l'intimisme et le dynamisme à une très jolie sensibilité mélodique. On sent d'emblée que la musique est disposée à lui rendre l'immense tendresse qu'il éprouve à son égard...

Bruno Heuzé

France Culture

Peu de musiciens français ont une telle persistance dans le développement d'une écriture...

Matthieu Jouan

Jazzman

Please reload

© Thierry Maillard 2019 - Contact

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle